Influenza aviaire (grippe aviaire)

Au 28 avril 2022, de nouveaux cas d'infection d'influenza aviaire (grippe aviaire) hautement pathogène sont avérés dans le nord du Lot et notamment à Gourdon.

Considérant l'urgence sanitaire et pour surveiller les élevages afin d'identifier une éventuelle diffusion du virus, le préfet du Lot confirme par arrêté, les mesures nécessaires, dont les principales ci-dessous :

- Une zone de protection et une zone de surveillance sont instituées dans les communes listées en annexe de l'arrêté ci-dessous.

- Les responsables d'exploitation commerciale détenant des oiseaux se déclarent auprès de la Direction départementale de l'emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations du Lot (DDETSPP).

- Les détenteurs d'exploitations non commerciales (notamment les particulers) de volailles doivent se déclarer auprès des mairies ou sur internet via la procédure suivante : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/

- Toutes apparition de signes cliniques évocateurs de grippe aviaire ou augmentation de la mortalité doit immédiatement être signalée à la DDETSPP.

- Tous les détenteurs d'oiseaux mettent en oeuvre les mesures de biosécurité adaptées pour prévenir le risque de diffusion de la maladie. Voir infographie ci-dessous.

- Toute personne intervenant dans les installations doit respecter les procédures de biosécurité adaptées à son activité.

- L'introduction, la sortie, les mouvements, le transport et la mise en place de volailles et autres oiseaux captifs ainsi que des oeufs, sont interdits au sein, à destination et en provenance du périmètre réglementé.

- Les mesures s'appliquent au moins 21 jours.

Toutes les informations dans l'arrêté préfectoral