RPQS eau potable exercice 2018

Veuillez prendre connaissance du Rapport sur le prix et la qualité du service de l'eau potable (RPQS) pour l'exercice 2018.

 

La compétence "eau potable" devient communale

Suite à la fusion des communes de Cressensac et de Sarrazac, la compétence eau potable détenue jusqu'à présent par le Syndicat Intercommunal Adduction Eau Potable (SIAEP) de Cressensac et Sarrazac devient communale, ce qui amène la dissolution du SIAEP.
Il est désormais intégré dans la vie municipale et son budget est devenu un budget annexe du budget principal de la commune Cressensac-Sarrazac.
Le SIAEP de Cressensac-Sarrazac était présent sur ces deux communes depuis que la préfecture du Lot a donné l'autorisation de consommer l'eau de la résurgence de Corlac en 1959.
Le choix des deux communes pour la gestion de cette ressource s'est porté sur un contrat d'affermage avec la SAUR qui a été renouvelé plusieurs fois.
Le service de l'eau potable de la Mairie continuera à :
- faire attention d'une part que le contrat soit respecté et d'autre part de gérer les canalisations, la voirie, le cadastre et les clôtures des périmètres dit de sécurité,
- décider d'effectuer les travaux sur les réservoirs, surpresseurs...
- veiller à la mise en conformité des infrastructures,
- être présent lors des contrôles sanitaires de l'ARS ou bien du Conseil Départemental.

 

Désormais c'est le Maire ou son adjoint chargé de l'eau potable qui validera la possibilité d'adduction à l'eau potable lors de construction nouvelle.
Le Conseil municipal fixera tous les ans la part communale du prix de l'eau potable.
L'adjoint au Maire responsable du service de l'eau interviendra auprès de tous les habitants des deux communes, pour tous les problèmes ayant un rapport avec l'eau potable (fuite, dégrèvement, passage de conduite, renouvellement, enlèvement, fermeture de compteur...), à leur demande.