La statue de Notre Dame des Neiges

Vers 1830 le village de Sarrazac s'enfonçant dans les eaux après d'importantes chutes de neige, les paroissiens implorèrent la vierge afin que le village se stabilise. Ils édifièrent une statue à sa gloire vers 1860, en signe de remerciement au dessus du village.

Une autre" légende " veut que lors de l'acheminent de la statue par des boeufs, quelques flocons tombèrent sur Sarrazac...

Elle a été restauré en 1991 et c'est M. Jean Arlie qui a réalisé la peinture AVE MARIA.

Une célébration a lieu tous les ans le premier dimanche d’août.

Le Moulin d'Antoine

Le moulin à huile de noix, dit " Moulin d'Antoine ", en l'honneur d'Antoine Delmas qui l'installa sur la commune en 1865, est en place depuis 1996 sur la place du Foirail de L'Hôpital St. Jean. Il a été restauré avec la participation active de bénévoles de la commune qui l'ont remis en état de marche, et une halle de style quercynois a été spécialement construite pour l'abriter.

L'Association du Moulin d'Antoine réalise des démonstrations de pressage d'huile de noix en faisant " tourner " le moulin 4 à 5 fois par an.

Le château de Crozes

Ce château est une propriété privée, il ne se visite pas.

Il est cité au IXème siècle au lieu dit de Crosa. Il est construit sur un promontoiredominant la vallée de la Tourmente.

Quelques traces d'aménagements médiévaux subsistent, mais le château a été totalement remanié au 19e siècle dans le goût néo-gothique. Intérieurs redécorés également au 19e siècle (salle à manger lambrissée, salon avec boiseries...) . Toujours au 19e siècle, construction d'une ferme modèle, en maçonnerie de moellons.

Depuis le 19ème siècle il appartient aux descendants de la famille Verninac.

Inscription par arrêté du 17 mars 1999 aux monuments historiques.

Le château des Chabannes

Le château est une propriété privée, il ne se visite pas.

Le corps principal du château peut dater du 15ème siècle. D'après C. Didon, la partie ouest a été entièrement remontée avec les matériaux d'origine après un effondrement survenu en 1945. Un second corps de bâtiment peut dater de la fin du 17ème siècle.

Le château de Muzac

Ce château est une propriété privée, il ne se visite pas.

Le château a été construit à la fin du XVIe siècle pour la famille des de Montrozier. Domaine possédant une suite de beaux logis dominant un jardin plein de charme, il fut la propriété au XVIIe siècle de la famille Muzac, issue de la bourgeoisie du Haut-Quercy. Les Tournier occupèrent cette belle propriété au XVIIIe siècle, puis lui succédèrent la famille des Dellac.

Le château de Couzenac

Ce château est une propriété privée, il ne se visite pas.

Le château de Tersac

Ce château est une propriété privée, il ne se visite pas.

Il est situé dans la partie ouest de la commune historique de Cressensac, pas très loin de la voie ferrée Paris Toulouse. La tour du château est datée du XIV ème siècle au milieu d'un domaine de 25 ha. Aujourd'hui cette demeure de prestiges propose des chambres d'hôtes.

 

Le château de Chausseneige

Ce château est une propriété privée, il ne se visite pas.

Le château de Chausseneige, du XIIIe siècle, reconstruit à l'époque de Viollet-le-Duc. C'est l'un des édifices majeurs de ce secteur du Lot.

Il est situé sur un pech au Nord-est de Cressenssac, il était en limite avec le département de la Corrèze. Il est perdu au milieu des arbres. Il devait avoir pour nom à l'origine Cassonolium ou Cassagnolium qui donne Chasseneuil ou, par déformation Chaussenejous ou Chauzenejouls, aujourd'hui Chausseneige.

Les premiers seigneurs étaient sans doute les vicomtes de Turenne, après, les religieux d'Obazine.Ensuite, ce fut la famille Galvanh et cette seigneurie, par alliance, passa la seigneurie à la famille Meynard. 

 

La fontaine-lavoir de Chaumont

Elle est située en bordure du village de Cressensac, le long d'une petite route qui relie la D820 au hameau de La Vigerie.

Autrefois c'était un lieu de sociabilité où les femems du village se retrouvaient pour laver le linge et où l'on venait chercher de l'eau.à la source. Un lieu de vie et de rencontres ! Plus tard on s'en servit surtout pour abreuver le bétail.

La fontaine a été restauré en 2014 par l'association Sentiers et patrimoine.

La fontaine de Branty

Sur la route menant de Valeyrac à Branty, après le hameau de Lavergondie , un chemin sur la droite mène au bout de 300m à la fontaine appelée aussi lavoir de Branty.

Cette fontaine avait fait l'objet d'une restauration en juillet 2003. 

La fontaine de Lababourie

Elle se situe à l'angle de la route départementale n°33 et de la route goudronnée qui mène au hameau de Lababourie dans l'ouest de la commune.

Elle a été restaurée au cours des années 1993 et 1994.

Le travail de Lababourie

A l'ouest de la commune, au centre du hameau de Lababourie, ce travail avait été restauré récemment.

Le four banal de Palmeyssou

Il est situé à l'extrémité sud ouest de la commune, dans le hameau de Pameyssou.

Il fait l'objet d'un programme de restauration mené par l'association pour la Sauvegarde du patrimoine de Sarrazac.

Le four banal de La Gacherie

Ce four communal a été restauré il y a quelques années.

Il est utilisé lors de fêtes ou de mariage par les habitants de la commune.

La croix Alexandre

Elle est située sur la commune à l'angle de la route départementale n° 33 et du chemin qui va vers les hameaux des Jouannes, du Combel de Sarrazac et du Bois de Langlade. Cette croix date de 1777.

La photo de droite montre la croix après sa restauration par l'Association pour la sauvegarde du patrimoine de Sarrazac au début des années 2000. La photo de gauche représente la croix visible aujourd'hui.

La croix de la Place du Moulin

Elle est située à L'Hôpital Saint-Jean, sur la place du Moulin, à l'extrémité nord.

La croix de Brouillac

Elle est située au bord de la route départementale n°33, à proximité du chemin goudronné qui descend au hameau de Brouillac.

 

La centrale photovoltaïque de Sarrazac

Située à l'extrémité ouest de la commune au lieu dit Pech Ayat, elle a été construite par le producteur d'énergie photovoltaïque, Photosol. Sa superficie est de 24 ha, la puissance installée est de 11,5 MWc. La production d'électricité est de 15 000 MWh/an et le prix de vente de l'électricité est de 11,08 c€/kWh. l'emprise des panneaux représente 9,45 ha pour 130 000 modules installés. Le démarrage des travaux a commencé le 22 août 2013 et le raccordement au réseau ERDF a eu lieu le 14 janvier 2014. Elle a été inauguré le 14 février 2014 en présence de nombreux élus et représentants de l'Etat dont Martin Malvy, président de la région Midi-Pyrénées.